Famille d’accueil Animaux : des chiens et des chats à sauver !

Sauver des animaux en leur faisant un peu de place chez vous. Voilà comment on pourrait résumer le concept de famille d’accueil ! Ce concept est très peu connu du grand public Français et pourtant de nombreuses vies animales pourraient être sauvées si vous leur ouvrez votre porte. On vous explique le concept de famille d’accueil en détail !

Articles
24. Jan 2021
25 vues
Famille d’accueil Animaux : des chiens et des chats à sauver !

Etre famille d’accueil : qu’est ce que c’est ?

Etre famille d’accueil, c’est garder temporairement chez soi un ou plusieurs animaux d’association, généralement jusqu’à ce qu’il(s) soi(ent) adopté(s).
Concrètement, ces animaux sont placés par les associations dans des familles et attendent leur famille d’adoption dans les meilleures conditions possibles.
Etre famille d’accueil, c’est recueillir ces animaux et s’en occuper comme si c’était les siens.

Pourquoi les associations mettent en place le système de familles d’accueil ?

Le système de famille d’accueil présente de nombreux avantages : pour les animaux, pour les associations et pour les familles d’accueil.

  • l’animal attend sa famille dans un environnement moins stressant et reste habitué à la « vie en famille »
  • pour les animaux ayant connu de gros traumatismes (maltraitance, animaux errants, …) être en famille d’accueil leur permet de reprendre confiance en l’Homme et de se (re)sociabiliser
  • ce système permet de mieux connaître chaque animal, pour pouvoir lui trouver sa famille d’adoption idéale et lui éviter un second abandon : sa famille d’accueil connaîtra son caractère, son comportement avec les enfants, avec les autres animaux et ses besoins
  • toutes les associations n’ont pas de structure, qui représente un coût important : de nombreuses n’ont même pas de locaux et sauvent des animaux uniquement grâce aux familles d’accueils !
  • les refuges ont des capacités d’accueil limitées et ne peuvent malheureusement pas faire face au nombre d’abandons

Les différents types de familles d’accueil

Attention : le terme de « famille d’accueil » a été emprunté par les sites de gardes d’animaux pour désigner les « pet-sitter », ce qui créé une confusion. Le pet-sitter garde l’animal d’un particulier, sur une durée déterminée (souvent le temps des vacances de ses propriétaires).
Sur Take Me Home, on ne vous parle que des familles d’accueil pour associations.

Les familles d’accueil quarantaine ou ‘FAQ’

Ces familles recueillent l’animal généralement juste après son sauvetage. On connaît alors très peu son caractère et on n’a généralement pas une connaissance complète de son état de santé.
Pour éviter une éventuelle contamination ou un stress supplémentaire lié à des petits colocataires, les familles d’accueil quarantaine doivent pouvoir isoler le chat ou le chien accueilli des autres animaux de la famille, le temps de faire les examens vétérinaires nécessaires.

Les familles d’accueil longue durée ou ‘FALD’

Ces familles gardent l’animal accueilli jusqu’à ce qu’il soit adopté. La durée d’accueil varie selon le « succès » de l’animal accueilli auprès des adoptants : généralement, les jeunes animaux trouvent rapidement une famille.
Parfois, il s’agit d’animaux en fin de vie ou malades, pour lesquels l’association ne recherchera pas d’adoptants. Pourquoi ne pas leur chercher d’adoptants ? Pour s’assurer qu’ils bénéficient d’un suivi vétérinaire rapproché et éviter à ces animaux fragiles de changer à nouveau de famille.

Chaque animal accueilli est une expérience différente

Chaque animal ayant une histoire et des besoins très différents, chaque accueil sera différent. Certains animaux nécessiteront plus de temps de la part de leur famille d’accueil (sociabilisation, éducation, soins, parfois même sevrage de jeunes chiots ou chatons !). D’autres sont déjà très bien éduqués et nécessitent moins de travail.
Avant d’accueillir un animal, soyez clair avec vous-même : Vous sentez-vous prêts à récupérer un animal ayant été maltraité ou préférez-vous commencer par accueillir un animal plus « facile » pour votre premier accueil ? Si l’animal a besoin de soins particuliers, vous sentez-vous prêts à lui faire des pansements, lui donner des médicaments, etc ? Certains animaux ont besoin par exemple d’être sociabilisés ou éduqués et c’est à la famille d’accueil d’assumer ce rôle.
N’oubliez pas de préciser à l’association la durée pendant laquelle vous êtes disponibles.

Si c’est votre première expérience en tant que famille d’accueil, dites-le à l’association ! Cela lui permettra de vous donner des conseils pour accueillir au mieux votre nouveau protégé.

Devenir famille d’accueil : qui peut le faire ?

Vous aimeriez devenir famille d’accueil et vous vous demandez si c’est vraiment fait pour vous ? Vous avez raison de vous poser la question : être famille d’accueil, c’est un engagement. Plusieurs conditions sont nécessaires (mais rien de bien compliqué) :

  • Etre majeur ou avoir un accord parental et s’assurer que tout le monde dans la famille est d’accord pour accueillir un animal
  • S’en occuper correctement, comme si c’était le vôtre et surtout, faire preuve de patience !
  • Pouvoir emmener l’animal chez le vétérinaire partenaire de l’association lorsque c’est nécessaire
  • Donner des nouvelles à l’association, lui fournir des photos et informations pour aider l’animal que vous avez en accueil à trouver des adoptants
  • Etre disponible pour recevoir les adoptants potentiels qui souhaiteront rencontrer votre protégé

Etre famille d’accueil est à la portée de tous. Et chaque nouvelle famille d’accueil représente une ou plusieurs vies sauvées. Si vous souhaitez devenir famille d’accueil, vous pouvez rechercher les animaux en attente d’accueil sur Take Me Home.
Après avoir rempli un questionnaire (votre mode de vie, la composition de votre foyer – humains et animaux compris – et votre expérience), les bénévoles pourront valider ou non votre souhait d’accueil (histoire que vous ne vous retrouviez pas avec un Berger Allemand débordant d’énergie dans votre 20m2 à Paris). De cette façon, l’accueil se déroulera bien pour vous, comme pour l’animal accueilli !

Dans la pratique…

Durée de l’accueil

Généralement, la durée d’accueil est indéterminée, c’est à dire jusqu’à l’adoption de l’animal. Cela peut durer quelques jours, semaines ou mois. Certains animaux mettent plus de temps à être adoptés que d’autres.
Parfois, les associations recherchent des familles d’accueil uniquement pour quelques jours, le temps que l’animal rejoigne sa famille d’accueil longue durée.

Répartition des frais

L’association prend à sa charge tous les frais vétérinaires et peut parfois prêter du matériel (laisse, litière, etc.). La famille d’accueil est bénévole et prend généralement à sa charge les frais de nourriture et de matériel.
N’oubliez pas que les associations ne survivent que grâce aux dons et que les responsables sont bénévoles ! Toutes les associations n’ont pas les moyens financiers de prendre en charge la nourriture des animaux accueillis.

Et suite au départ de l’animal ?

L’une des réticences principales à devenir famille d’accueil : on redoute le moment de la séparation avec l’animal lors de son adoption. D’autant plus si l’on sait que l’on s’attache facilement.
On ne va pas se mentir : le départ de notre protégé est difficile émotionnellement. On l’a vu grandir, évoluer, on a joué avec lui, on lui a appris de nouvelles choses, connu peut être quelques bêtises (qui maintenant nous font bien rire), … Chacun vit différemment cette phase, dans tous les cas :

  •  on peut être fiers de nous : être famille d’accueil, c’est aider les associations à sauver des vies.
  • on rencontre en général les adoptants : on sait qu’il sera traité comme un roi dans sa nouvelle famille et on peut obtenir de ses nouvelles pour être rassuré
  • on voit rapidement d’autres animaux qui ont besoin d’une famille d’accueil, parfois pour échapper à l’euthanasie
  • et si vraiment on ne veut pas se séparer de son protégé, on peut toujours demander à adopter l’animal qu’on a en accueil !

Cette période de séparation peut aussi être difficile pour l’animal accueilli, surtout si la durée d’accueil est longue. Lui aussi s’attache à sa famille. Mais si on ne l’avait pas placé en famille d’accueil, il n’aurait sans doute pas pu être sauvé. Les refuges et fourrières affichent souvent complet.

N'hésitez pas à commenter ou à venir en discuter sur le Forum !

Commentaires

Aucun commentaire n'a été ajouté sur cet article

Ajouter un nouveau commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau commentaire. Connexion
Jeune paraplégique aimant les animaux, la nature, le quad, la musique, le bricolage et jouer de la guitare, ... J'aime l'informatique et le développement Web. D'où l'idée de créer le site SuperPet pour allier déjà deux de mes passions.
Catégories
Annonces importantes
Dans cette section, vous retrouverez toutes les annonces relatives à SuperPet.tv
Actualités
Toutes les actualités concernant le site et les animaux de compagnie !
Articles
Ici, vous pourrez retrouver tous nos divers articles sur les animaux de compagnie !
Tutoriels
Retrouvez ici tous les tutoriels pour la mise en ligne de vos publications !
Suggestions de modification
Donnez vos idées sur les éventuelles modifications du site !
Rapport de bugs
Vous constatez des bugs sur le site, rapportez les nous ici !
Aide
Si vous avez besoin d'aide, ça se passe ici !
Récemment commenté
Retour du Semintra (un médicament vétérinaire utilisé chez l...
Des pénuries de médicaments in...
Ce sont de bons compagnons. Gentils et faciles à éduquer.
Quel est le chien préféré des ...
Moi, j ai malheureusement vu trop d exemple de "parents...
Avoir un animal de compagnie
Je ne savais pas tout ca. Leur intention avec leur associàti...
Ultima : que valent vraiment c...
Oui, à ce compte là, il doit y avoir une meilleure surveilla...
Avoir un animal de compagnie
Ils nous prennent vraiment pour des cons. Ils savent pas ce ...
COVID-19: FAUDRA-T-IL BIENTÔT ...
D'autant que chez les humains, le nombre de vaccinés dégagen...
COVID-19: FAUDRA-T-IL BIENTÔT ...
C est honteux!!! On devrait leur faire la même chose
À Châtillon-sur-Thouet, le cou...